Le Trio Dakoté

Jazz manouche

le-trio-dakot
trio-dakote-jazz

Établi sur les bords de l’Adour dans le Sud des Landes, Le Trio Dakoté vous propose un répertoire musical venu tout droit des rivages lointains du Mississipi.

Ce trio  animera dans la bonne humeur vos soirées privées, concerts, casinos, restaurants, cocktails, mariages et plus encore. Un large répertoire alliant les plus grands standards de la Nouvelle Orléans à ceux du jazz manouche, en passant par la biguine ou des morceaux plus festifs, soulignera la réussite de vos événements.

David DEFRESNE : Banjo – Chant

C’est à l’adolescence que son père lui montre ses premiers accords de guitare, très vite il chante en s’accompagnant.
La trentaine passée, David revient à la musique en se produisant en solo puis en accompagnant des chanteuses et musiciens. Il intègre le « CIAM » de Bordeaux avec comme projet de faire de sa passion son métier. Il rencontre cette année-là Carolina CARMONA pour la création de « Vivabossa » et la découverte de la musique brésilienne.
En 2008, la rencontre avec Michel MASSON fait naître « Le Duo Damba ». Ces deux autodidactes créent un univers qui leur est propre. Ils croisent la route de Clément CAZAUX et forment Le Trio Dakoté.

Michel MASSON – Saxophone

Dès l’âge de 14 ans Michel commence à apprendre le saxophone. Autodidacte, il intègre l’AIMRA (école de jazz à Lyon) où il étudie avec des professeurs tels que Jacques HELMUS.
Il démarre dès lors les expèriences scéniques avec notament le groupe Fiesta Jam.
Il déménage dans le Sud-Ouest et collabore avec plusieures formations telles que Ja Quartet, Marakooja, Root System, Sparteens, Les fils du vent, etc…
En 2008 il rencontre David DEFRESNE avec lequel il créé le groupe « Le Duo Damba ». Forts de leur expérience ils se rapprochent de Clément CAZAUX, tubiste. Il n’en fallait pas plus pour voir naître Le Trio Dakoté en 2018.

Clément CAZAUX – Tuba

Natif de Port de Lanne, dans le Sud des Landes, il démarre la musique dès son plus jeune âge et choisit  pour premier instrument le piano. Si ses études l’invitent à mettre entre parenthèses sa passion de la musique, Clément ne tarde pas à renouer avec la pratique instrumentale et délaisse quelque peu le clavier au profit des cuivres.
Il comprend vite que les parties d’accompagnement correspondent davantage à sa vision de la musique. Il s’oriente alors tout naturellement vers le tuba qu’il pratique régulièrement au sein d’harmonies locales et de fanfares d’animation, en plus de ses activités en tant que membre du Trio Dakoté.

Intéressé par ce groupe ?

suscipit eleifend massa leo commodo ipsum commodo pulvinar