José María Bandera

Flamenco

jose-maria-bandera-1
jose-maria-bandera-2
jose-maria-bandera-3

Issu d’une famille d’artistes flamenco, il commence à jouer de la guitare à l’âge de dix ans avec son grand-père Antonio Sanchez. Plus tard, il entame une collaboration avec les artistes flamenco de sa région. En 1985, il fixe sa résidence à Madrid.

Dans cette période il travaille dans le Tablao les « Los Canasteros » où il partage la scène avec entre autres José Soto « Sorderita », La Macanita, La Tolea et Juan Ramirez.

Par la suite il intègre le Ballet National d’Espagne, où il restera treize ans et où il interprétera des œuvres classiques comme « Medea » avec Manolo Sanlúcar, Isidro Muñoz et Vicente Amigo. Il compose aussi pour le B.N.E. des pièces comme « A Ritmo y a Compás » pour une chorégraphie de Currillo ou « Grito » pour une chorégraphie de Antonio Canales , qui constituent une part du répertoire de base de cette compagnie.

Durant cette période il a partagé la scène avec de grands interprètes comme Lola Greco, Merche Esmeralda, Antonio Canales, José Antonio, Joaquín Cortes, Javier Latorre et Ève « Yerbabuena » entre autres, et enrichit son travail grâce à ces diverses collaborations.

En 1989 Paco de Lucía crée le spectacle « Solo, Dúo, Trío » pour trois guitares. Près de Paco et Juan Manuel Cañizares, José María Bandera parcourt le monde en réalisant plus de deux cent concerts en trois ans, tout en continuant à collaborer et à composer pour le Ballet National. Il participe au VII Festival de Jazz de la Diputación en duo avec le guitariste Titus Alcedo.

En 96 il réalise une tournée avec Carmen Linares dans le spectacle « a Parrala » près du guitariste Juan Carlos Romero.

En 2002 il compose la musique du spectacle « Contrabandistas » du chorégraphe David Morales qui débute dans la Biennale de Séville.

Dans cette même Biennale, il interprète pour la première fois la pièce Mariana Pineda, œuvre composée par Manolo Sanlúcar pour une chorégraphie de la bailaora Sara Baras.

Il fait partie de cette compagnie en tant que guitariste et directeur musical jusqu’en 2010. Durant cette période il a composé et interprété des musiques pour les spectacles ”Sabores”, “Carmen”, “Esencia” y “Baras-Carreras”, ce dernier étant un spectacle de fusion entre une musique lyrique et flamenca joué par José Carreras et Sara Baras.

En 2010 il crée, avec le guitariste Titus Alcedo, le spectacle « A Caballo entre el Jazz y el Flamenco » avec lequel ils participent au Circuit Andalou de Musique 2011. Durant sa trajectoire professionnelle il a frappé aux portes des Festivals et des Théâtres les plus importants et prestigieux du monde et a partagé la scène avec de grandes figure du Jazz, du Flamenco et de la Poésie lyrique.

Intéressé par cet artiste ?

neque. consequat. ipsum risus. commodo facilisis quis, sit libero ipsum